Event

Congo Regional Consultation

January 17, 2019 to January 18, 2019

Note Préparatoire et Agenda

Réunion régionale relative

au Programme FEM7 sur les Paysages Durables du Bassin du Congo


Jeudi 17 – Vendredi 18 Janvier 2019

Lieu : Hotel Radisson Okoume, Libreville, Gabon

Objectif de la réunion régionale

  • Comprendre les principes des Programmes à Impact de FEM7, et spécifiquement le programme FEM7 pour les Paysages Durables du Bassin du Congo (PDBC) ;
  • Explorer les paysages et les thèmes qui répondent le mieux aux critères du PDBC ;
  • Identifier les complémentarités entre le niveau régional et les projets nationaux ;
  • Discuter les Expressions d’Intérêts préparées par les pays.

Public attendu : 50 personnes

  • Les points focaux opérationnels du FEM des six pays du Bassin du Congo, qui auront au préalable échangé avec les points focaux des conventions pour préparer leur Expression d’Intérêt
  • Un ou deux experts par pays qui pourront donner leur témoignage ou leur expérience (cf. agenda détaillé ci-dessous) : point focal COMIFAC ou REDD+ ou CBD, chef de projet, ONG ou Université, à discuter entre point focal et Secrétariat du FEM
  • Secrétariat du FEM
  • Quelques experts spécifiques sur les thématiques du programme
  • Agences du FEM
  • Partenaires, donateurs
  • Ministère de l’Environnement du Gabon

Contexte

  • La reconstitution du FEM a été célébrée à Danang, Vietnam les 25-29 juin 2018, à hauteur de 4.065 millions pour la période de FEM7 de juillet 2018 à Juin 2022. C’est un appui significatif de la communauté internationale et une reconnaissance du FEM pour protéger le futur de la planète et le bien-être de ses populations. Les documents de programmation incluent un Programme à Impact sur la Gestion Durable des Forêts, avec une concentration sur trois types d’écosystèmes, le bassin du Congo inclus (http://www.thegef.org/documents/gef-7-programming-directions).
  • L’innovation du Programme à Impact FEM7 sur la Gestion Durable des Forêts réside dans le but de maintenir l’intégrité écologique de biomes entiers en concentrant les efforts, le focus et les investissements, tout en assurant une forte coordination régionale et transnationale. Les investissements passés en matière de Gestion Durable de Forêts (GDF) étaient souvent isolés et principalement destinés à intégrer des principes de GDF dans des projets de gestion des terres avec une approche projet limitée. Le Programme à Impact sur la Gestion Durable des Forêts s’attaque aux moteurs de la perte et de la dégradation des forêts à travers des stratégies pour créer de meilleurs cadres pour la gouvernance des forêts, en supportant un aménagement rationnel des territoires à travers des paysages mixtes. 
  • Dans les documents stratégiques de FEM7, un diagnostic a été établi sur la destruction et la dégradation des forêts pour introduire la notion d’un programme intégré et régional dans le bassin du Congo :
  • Plusieurs facteurs interconnectés sont responsables de la destruction et la dégradation des forêts dans le bassin du Congo. Les taux de déforestation sont encore bas dans la région, mais la dégradation des forêts est omniprésente ; les principaux moteurs en sont l’agriculture à petite échelle (subsistance) et le ramassage du bois-énergie.
  • Le développement de nouvelles infrastructures, l’agriculture industrielle et les mines augmentent rapidement et des forêts encore intactes sont sérieusement menacées à court terme.
  • Les causes directes de déclin d’espèces emblématiques comme les primates et les éléphants sont fortement corrélés au braconnage et à des changements d’affectation des sols, comme l’abattage des forêts pour l’agriculture et le développement des infrastructures.
  • Des enjeux liés à l’extrême pauvreté et des tensions entre les communautés locales et les stratégies de gestion des aires protèges rajoutent à la complexité.
  • Une table ronde à haut niveau avec trois ministres de la région, des spécialistes reconnus sur la biodiversité, l’écologie, les peuples dépendants des forêts et le secteur privé a été organisée le 28 juin 2018. Les messages et perspectives suivantes ont été identifiés :
  • Il est essentiel d’articuler les plans sectoriels de développement dans les pays du bassin du Congo. Les plans économiques sont en effet souvent basés sur l’exploitation des ressources naturelles et de la terre : pétrole, mines, bois, agro-industrie. L’intégration des services des écosystèmes dans l’aménagement du territoire et les processus de décision par les pays concernés et leurs partenaires est indispensable pour un développement durable.
  • L’implication des communautés locales et des populations dépendantes des forets est essentielle dans l’évaluation des valeurs des écosystèmes et la mise en place de paiement des services des écosystèmes par exemple
  • Les efforts de gestion durable des forêts doivent également se coordonner avec d’autres initiatives qui embrassent des problèmes émergents qui vont au-delà des problématiques environnementales, mais incluent la sécurité environnementale, le braconnage, le commerce illégal de la faune sauvage et du bois d’œuvre. Ces défis s’ancrent dans des conditions de fragilité, violence et conflit présents dans la région, et également impliquant des réseaux organisés du crime.
  • Enfin, il y a un besoin urgent de recherche appliquée et de suivi à long terme pour comprendre les écosystèmes du bassin du Congo. Il semble en effet important de mieux comprendre les interactions écosystèmes/populations et promouvoir des solutions du bas vers le haut, y compris les connaissances locales.

(http://www.thegef.org/sites/default/files/publications/GEF%20Assembly_Amazon%20Factsheet_9.4.18.pdf)

Format de la réunion

  • Les formulaires des Expressions d’Intérêt pour candidater aux Programmes à Impact ont été envoyés aux points focaux du FEM le 15 novembre 2018. Il est attendu que les points focaux opérationnels échangent avec les secteurs concernés et les agences du FEM et aient un document prêt à envoi d’ici la fin du mois de janvier 2019. Cet atelier permettra de discuter des expressions d’intérêt avec les pays pour candidater au programme à Impact pour le Bassin du Congo.
  • Des présentations sur les axes du programme seront proposées par des experts et l’agence de coordination du programme : forêts/carbone/services des écosystèmes/évolution/changement climatique ; biodiversité d’importance internationale/braconnage/trafic ; communautés locales et communautés indigènes, secteur privé.
  • Une discussion sera animée par Claude Gascon, Gestionnaire de l’Unité Programme au Secrétariat du FEM, Jean-Marc Sinnassamy, coordinateur du Programme, Pascal Martinez, Expert Senior Environnemental, et Susan Waithaka, Responsable des relations-pays.

 

Arrivée la veille (mercredi, 16 Janvier 2019)

 

Jour 1, Jeudi 17 Janvier 2019

Modalités

Responsabilités

8.00

Enregistrement

 

Ministère Environnement, Gabon

8.30

Ouverture

  • Mot de bienvenue par le pays-hôte, 5’
  • Mot du Point Focal Opérationnel FEM représentant les PFO des cinq pays invités, 5’
  • Secrétariat du FEM, 5’
  • Ouverture Officielle de la Consultation Régionale par le Ministre de l’Environnement ou son représentant, 15’

Protocole

Ministère Environnement

 

Yannick Ongonwou-Sonnet

Antonio Micha Ondo, Guinée Equatoriale

Claude Gascon

Ministre ou son représentant

9.00-9.15

Photo de Groupe

 

 

9.15

-

10.30

Dresser le Tableau

  • Film sur le Gabon et l’Agence de la Nature, 15‘
  • Le FEM : Retour aux fondements : le mandat, les caractéristiques (conventions, raisonnement incrémental, cofinancement, Bénéfices Mondiaux pour l’Environnement, Indicateurs, Agences du FEM) : 30’
  • Vision FEM 7, les Programmes à Impact, le Programme Congo, Leçons du passé et d’ailleurs (Amazone, programmes) : 30’

 

Secrétariat du FEM

 

Susan Waithaka

 

 

Claude Gascon

10.30 -11.00

Pause-Santé

Protocole

 

11.00 – 13.00

Thème 1 : Approche-Programme FEM7 : complémentarité entre la composante régionale et les projets nationaux

  • Introduire la vision du programme : vers des corridors écologiques, cohérence & structure du programme, Projet Régional vs. Projet National, thèmes additionnels, 15’
  • Présentation des composantes du Programme et des contours de la composante régionale, PNUE : 15’
  • Expliquer l’Expression d’Intérêt : les différentes sections, étape par étape 30’, Secrétariat du FEM
  • Discussions, 60’

Interventions Techniques

& Discussions

Présidence : République Démocratique du Congo

Rapporteur : République Centrafricaine

Jean-Marc Sinnassamy

 

 

 

Andre Toham

 

Pascal Martinez

13.00- 14.00

Déjeuner

 

 

14.00 – 16.00

Thème 2 : Atelier-Pays

  • Huit tables rondes dans la salle (6 pays, partenaires régionaux, Agences) : Secrétariat du FEM, PNUE, experts et partenaires s’assoient 15 minutes avec chaque pays + pause-café
  • Cameroun,
  • République Centrafricaine
  • République Démocratique du Congo
  • Guinée Equatoriale
  • Gabon
  • République du Congo

Synthèse : thèmes-clés à suivre : 15’

 

Présidence : République Centrafricaine

Rapporteur : Guinée Equatoriale

Le Secrétariat du FEM s’assoit avec chaque pays pour examiner le brouillon de l’Expression d’Intérêt, répond aux questions et formule des recommandations

16.00-17.30

Thème 3 : Partenariats, Situation de base & opportunités de cofinancement

 

  • The Ebony Project, Taylor Guitars, 15’
  • CEEAC : Corridors de Développement, PAFECBO : 10’
  • COMIFAC : 10’
  • CEFDHAC : 10’
  • OFAC : 10’
  • REPALEAC : 10’
  • Portefeuille de l’Union Européenne : leçons : 10”
  • Partenaires bilatéraux
  • Agences du FEM : (5mn chacune)

 

 

 

Présidence : Guinée Equatoriale

Rapporteur : république du Congo

Matt Lebreton

Honore Tabuna

 

Gervais Itsoua Madzous

Louis Roger ESSOLA ETOA

Gervais Itsoua Madzous

Joseph Mukumo

Romain Calaque

Bernadette Edoa-Wandja

Agences du FEM

17.45

Pause

 

 

18.30

Réception

 

Secrétariat du FEM

20.00

Diner Libre

 

 

 

 

Jour 2, Vendredi 18 Janvier 2019

 

 

8.30

Restitution de la veille ; présentation de l’agenda du jour

 

 

8.45 – 10.30

Thème 4 : Information de base sur les composantes “Aménagement du Territoire” et “biodiversité” :

  • Services écosystémiques et aménagement du Territoire, vision régionale : COMIFAC and OFAC, 15’
  • Comptabilité du Capital Naturel et intégration dans les schémas d’aménagement du territoire, 15’
  • Intégration des services des écosystèmes dans les schémas et plans d’aménagement du territoire : Ngoyla Mintom (Cameroun): 15’
  • Lutte contre le braconnage de la faune sauvage et le trafic: Expériences dans les pays par Conservation Justice, Eagle Network et ALEFI, 15’

Tour de table et discussions : 45’

 

Présidence : République du Congo

Rapporteur : Cameroun

Gervais Itsoua Madzous

 

Adamou Bouhari

 

Gilles Etoga

 

Luc Mathot

 

10.30-10.45

Pause-Santé

 

 

10.45-12.30

Thème 4 : Filières durables des PFNL : communautés locales, communautés dépendantes des forêts et secteur privé dans le bassin du Congo

  • REPALEAC, Réseau des Communautés Locales et des Peuples Autochtones : Stratégie, implications au niveau régional et national, implication des mécanismes de petits projets, 15’
  • Secteur Privé : Contraintes et opportunités pour l’émergence du secteur privé dans le domaine des PFNL (cadre légal et réglementaire, accès aux marchés, approche filières, business model, accès aux finances) 15’
  • Partage d’expérience sur les filières durables des PFNL,
  • Discussions : 45’

 

Président : Cameroun

Rapporteur : Gabon

 

Joseph Mutumo

 

 

Cécile Carlier, I&P

 

 

Représentants des CLPA et du Programme des Petits Fonds

12.30 – 13.30

Déjeuner

 

 

13.30 – 14.30

Atelier-Pays : Suite de la discussion sur les EoI

10 minutes par pays, discussions avec le GEFSEC, les Agences du FEM, les partenaires

 

 

Pays, GEFSEC, Agences, partenaires

14.30-16.00

Rôle catalytique du Programme FEM7 Bassin du Congo sur des thèmes additionnels : Fleuve Congo (Eaux Internationales), Produits Chimiques & Déchets (notamment mercure), Programme FEM/PNUD des Petits Fonds, Adaptation (LDCF)…

 

Jean-Marc Sinnassamy

GEFSEC & PNUE

Marie-Laure Mpeck Nyemeck

16.00 – 16.30

  • Observations du PNUE, 15’
  • Conclusions de la consultation régionale (les points-clés), Secrétariat du FEM, 15’

 

Président : Gabon

Rapporteur : Guinée Equatoriale

16.30 – 17.00

Session de Clôture

  • Un mot du Secrétariat du FEM 5’
  • Un mot de la COMIFAC, 5’
  • Clôture du pays-Hôte, 5’

 

 

Claude Gascon

Gervais Itsoua Madzous

Ministère de l’Environnement

 


Documents